Ecole de cinema gratuite, une chance à ne pas laisser passer

Accueil Bonne actu Ecole de cinema gratuite, une chance à ne pas laisser passer

Passionné du cinéma, j’ai toujours rêvé de travailler un jour dans l’industrie cinématographique. Mon objectif prioritaire est de trouver une ecole de cinema accessible avec un budget plus ou moins restreint.

Grâce à une initiative privée, soutenu par la région, j’ai pu intégrer une formation me permettant d’être polyvalent dans le métier du 7ème art.

Ecole de cinema gratuite, une chance à ne pas laisser passer

Une opportunité de formation à saisir

Avant de devenir réalisateur, je me contenterai d’abord d’enrichir mes expériences sur les diverses tâches de montage tout en assistant le réalisateur.

J’alterne en effet la formation et le stage auprès des maisons cinématographiques afin de devenir directement opérationnel à la fin de mes études.

Par rapport aux autres formations à l’initiative privée, cette formation est beaucoup plus avantageuse. Avec un coût vraiment insignifiant, cette formation reste accessible à tout public même ceux qui n’ont pas de diplôme.

De plus, la plupart des écoles cinématographiques françaises ont une vocation d’intégration. C’est en effet un atout pour la région d’implantation de l’école.

Régime pour grossir : ce n’est pas un prétexte pour manger n’importe quoi

Ce n'est pas parce que vous avez décidé de faire un régime grossissant que vous devez manger tout et n'importe quoi. Bien au contraire,...

Chemise en anglais, la mode outre manche

Je ne sais pas si vous connaissez la chemise anglais, mais c'est une mode qui nous arrive tout droit d'Outre-Manche et qui compte bien...

Je vous conseille le site bts-design-d-espace.fr pour y voir un peu plus clair

Je suis actuellement au sein d'une remise en question très importante au niveau professionnel. En effet, je songe à changer de métier, parce que...

Meuble TV : choisir un meuble avec un pied

Est-ce que vous êtes actuellement à la recherche d’un meuble TV pour votre salon ? Si c’est le cas, alors nous allons vous parler...